Skip to content
Home » Écouter à l’intérieur de l’oreille pour détecter la maladie de Parkinson

Écouter à l’intérieur de l’oreille pour détecter la maladie de Parkinson

Saviez-vous que notre oreille est une réelle centrale sonore? En plaçant des microphones au creux de notre conduit auditif, on peut enregistrer la parole, les battements du cœur, la respiration et même… le clignement des yeux! Tous ces signaux, interprétés par des algorithmes d’intelligence artificielle peuvent donner des renseignements cruciaux pour aider au diagnostic précoce de la maladie de Parkinson, et aussi pour mieux en comprendre son évolution! Le défi des chercheur.es? Récolter les données! Pour développer les algorithmes les chercheur.es en génie ont besoin d’heures et d’heures d’enregistrement. Ce défi arrive avec d’autres:  Comment récolter les données de manière éthique? Comment impliquer les personnes avec la maladie de Parkinson dans le processus d’innovation? Notre équipe de recherche interdisciplinaire adresse ses enjeux dans le projet sur les technologies intra-auriculaires. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *